Comment prendre soin de son chat âgé ?

Vous vous souvenez du jour où vous avez adopté votre chaton ? Pour vous, c'est comme si c’était hier. Il est entré dans votre vie par la grande porte et est devenu un vrai membre de la famille. Vous ne comptez plus le nombre de fois où il a jeté vos affaires par terre d’un revers de pâte, où il a chassé vos chaussettes (avec vos pieds à l’intérieur), où il est venu vous réveiller avec ses ronrons pour réclamer des croquettes… Et sans vous en rendre compte, petit à petit, vous êtes devenu l’invité chez lui ! Mais attention, c'est toujours à vous de prendre soin de lui et non l'inverse (le petit malin). S’occuper d’un chat, c'est suivre son évolution, un chaton n’aura pas les mêmes besoins qu’un chat âgé. Eh oui, votre petit chaton si dynamique passe maintenant le cap des 7 ans et vous vole votre place dans le canapé ! Alors, on vous donne tous nos conseils pour prendre soin de votre chat âgé (et adoré).

Comment reconnaître quand son chat devient âgé ?

Si on dit qu’une année chat est 7 années humaines, un chat rentre dans le club des séniors à 49 ans ! Plus sérieusement, un chat est considéré comme âgé à partir de 7 ans. Cependant, il est assez simple de remarquer que son chat vieillit. Il y a quelques signes qui ne trompent pas. Après tout, c'est vous qui le connaissez le mieux !

  • De manière générale, un chat sénior est plus sujet aux maladies car son organisme et son système immunitaire se fragilisent. Si votre rythme de visite chez le vétérinaire augmente malgré vous, cela peut être un signe de vieillissement.
  • Quand ils vieillissent, les chats perdent de leur souplesse légendaire. Leurs articulations peuvent devenir douloureuses, ils peuvent aussi développer de l’arthrose. Vous les verrez donc se déplacer moins souvent et plus lentement. 
  • Les fonctions rénales de votre chat peuvent se fragiliser. Cela se manifeste par une perte de poids importante et une plus grande consommation d’eau. 
  • Comme chez nous, les chats deviennent poivre et sel, autrement dit leur poil est grisonnant. On peut le remarquer chez les chats comme chez les chiens au niveau de leur museau. Globalement, la qualité de leur poil perd de sa qualité, il se ternit, change de forme et devient un peu moins agréable au toucher. En effet, avec la perte de souplesse, il est plus difficile pour le chat de faire sa toilette et d’entretenir son poil. 
  • Avec l’âge, les gencives de votre chat se fragilisent et peuvent mener à des problèmes dentaires, parfois douloureux, ce qui a des conséquences sur son alimentation. N’hésitez donc pas à faire vérifier ses petites dents acérées régulièrement !
  • Le système digestif de votre chat peut être soumis à rudes épreuves. Comme chez le chien sénior, il peut être ralenti ou accéléré, dans les deux cas, veillez à adapter son alimentation (pssst, retrouvez tous nos conseils plus bas dans l’article).
  • Votre chat peut aussi changer de comportement, apprécier plus les moments au calme ou au contraire devenir encore plus collant !
chat sénior

Comment s’occuper de mon chat sénior ?

Le chat sénior est très routinier ! Un rythme de vie régulier est primordial pour un maintien de sa santé physique et mentale : assurez-vous de le nourrir à heure fixe (au revoir les grasses matinées le week-end), et consacrez-lui 15 à 20 minutes de jeu par jour. Si vous aimez le chouchouter (et s’il se laisse faire), prévoyez une séance de massage par semaine afin de stimuler sa circulation sanguine et soulager ses articulations.

Si votre chat est en forme, n’hésitez pas à le stimuler en suspendant ses jouets ou en plaçant sa gamelle en hauteur par exemple. En revanche, si votre chat a un âge plus avancé, simplifiez lui ses déplacements et adaptez son environnement. 

Lorsque votre chat devient âgé, il est plus sensible et donc plus sujet aux maladies. 

C’est pourquoi il est très important de le faire suivre par un vétérinaire. On ne le sait pas toujours, mais il est recommandé d’emmener votre chat une fois par an pour un petit bilan de santé chez son meilleur ami le vétérinaire. En effet, il est parfois difficile de détecter des troubles comme les problèmes rénaux sans l’avis d’un vétérinaire. On le sait, ce n’est pas forcément un moment évident, mais cette visite annuelle pourra prévenir certains signes de vieillissement et soulager votre vieux chat adoré. Pour votre chat sénior n’hésitez pas à passer à deux visites par an. 


Comment adapter l’alimentation de mon chat sénior ?

Il est super important d’être attentif à l’alimentation de votre chat : il doit manger et boire suffisamment ! Mais attention, pas n’importe quelle nourriture. Votre chat âgé n’a plus les mêmes besoins que lorsqu’il était dans la fleur de l’âge. En vieillissant, votre boule de poils bouge moins et son métabolisme est plus lent, il faut donc veiller à adapter son alimentation. Privilégiez des croquettes moins riches en matière grasse pour prévenir les risques d’obésité. 

Ne lésinez pas sur les Oméga 3 et 6, ils sont recommandés pour la santé du poil et du pelage de votre chat. Mais ce n’est pas tout ! Eh oui, ils aident à prévenir la formation d’arthrose et sont aussi bénéfiques pour les reins plus fragiles de votre chat.

Pour soulager la fonction rénale, il est important de choisir une protéine de grande qualité hautement digestible, comme la protéine d’insectes

L’alimentation est un facteur important pour aider votre chat dans cette période particulière de sa vie.


Quels bienfaits a la protéine d’insectes pour mon chat âgé ?

Choisir la protéine d’insecte pour votre chat sénior, c’est choisir une protéine hautement digestible et hypoallergénique. On vous explique tout !

Hypoallergénique veut dire que la protéine ne provoque pas d’allergies ou d’intolérance alimentaire chez nos boules de poils. Eh oui, la protéine d’insectes est une protéine à laquelle les chats sont peu habitués et est de ce fait très peu associée aux allergies et intolérances. 

La protéine d’insectes est donc recommandée pour les animaux les plus sensibles et répond parfaitement aux besoins particuliers des chats âgés. Elle participe au maintien d’un système digestif fonctionnel ! 

La haute digestibilité de la protéine d’insecte en fait aussi un ingrédient intéressant pour soulager la fonction rénale de votre chat. Ses reins travaillent principalement à éliminer les toxines, comme l'urée qui est un déchet du métabolisme des protéines. Avec la protéine d’insectes très digeste, la digestion demandera moins d’effort à votre chat et ses petits reins fragilisés.


La protéine d’insectes a beaucoup de bienfaits pour votre chat âgé, c’est même un véritable atout. La choisir pour les croquettes de votre chat peut grandement aider votre boule de poils au quotidien et lui promettre de belles journées jusqu’à même ses 20 ans ronronner (et peut-être vous embêter) !