QUELS SONT LES BESOINS ET LES POINTS SANTÉ À SURVEILLER CHEZ UN CHAT SÉNIOR ?

Cela fait quelque temps que vous remarquez des signes de vieillesse chez votre chat sénior. Dans ce cas, vous devez sûrement vous demander quels sont les besoins ou encore les points santé à surveiller chez un chat âgé ? Dans cet article nous allons vous aider ! Un chat sénior a en effet des besoins particuliers que ce soit au niveau nutritionnel ou encore du confort. Plusieurs points santé sont à surveiller afin de prévenir toutes éventuelles pathologies. Vous retrouverez donc tous nos conseils pour accompagner main dans la patte votre boule de poil senior dans cette nouvelle étape.

À PARTIR DE QUEL ÂGE PEUT-ON DIRE QU’UN CHAT EST SÉNIOR ?

Votre matou, tout comme un pokémon, s'apprête à réaliser une nouvelle évolution : le chat sénior. Pour vous donner un ordre de grandeur, les premiers signes de vieillesse chez le chat âgé  apparaissent habituellement entre 7 et 11 ans et peuvent s’aggraver à partir de 12 ans. Les signes de vieillesse chez le chat sénior sont généralement plus discrets que chez le chien âgé. Mais les principaux signes que vous pourrez observer sont des changements d’apparence, de comportement et une altération progressive des sens. Vous remarquerez donc que son pelage est plus terne, que son poids varie, qu’il fait moins sa toilette ou encore qu’il est un peu dur de la feuille ! Mais pas de panique nous avons des conseils à vous donner, qui permettront à votre chat âgé de mener la belle vie et d’améliorer son quotidien. 

QUELS SONT LES BESOINS D’UN CHAT SÉNIOR ?

Le chat âgé va exiger des besoins nutritionnels particuliers, il faudra lui adapter son activité physique et veiller à le rassurer.

  • Les besoins nutritionnels du chat sénior :

L’un de nos premiers conseils est de contacter votre vétérinaire afin de vous renseigner sur le type d’alimentation le plus adapté à votre chat âgé. En vieillissant, le métabolisme des chats séniors se ralentit, ainsi il a des besoins nutritionnels différents. Il faut donc de préférence privilégier des croquettes pour chats séniors ou des régimes alimentaires adaptés à leur organisme. 

Le but est de faciliter l’alimentation difficile des chats séniors en leur proposant des ingrédients de qualité. Idéalement, la recette devrait contenir des protéines hautement digestibles, des bons lipides comme les oméga 3 et 6, des vitamines et des minéraux. Ces deux derniers éléments jouent des rôles clé dans le fonctionnement du système immunitaire. Etant donné que votre boule de poil se fragilise, il est important qu’elle ait un système immunitaire solide. L’alchimie de tous ces ingrédients feront vivre une seconde jeunesse à votre vieux matou !

Nous vous recommandons également d’être attentif à la taille des croquettes. En vieillissant votre chat à une alimentation difficile, qui peut être due à des problèmes dentaires par exemple. Donc en adaptant la taille des croquettes de votre vieux chat, vous favorisez sa bonne alimentation.   

  • Entretenir la forme physique du chat sénior

Même si à partir d’un certain âge votre chat préfère faire la sieste, il est important pour lui de faire de l'exercice. Cela permet à votre chat âgé de renforcer ses muscles, de protéger ses articulations et de favoriser une bonne circulation. Nous vous conseillons donc de jouer avec lui au moins 15 min par jour. Pour l'entraîner, proposez lui des jeux alimentaires : emprisonner les croquettes dans un jouet adapté ou éparpiller les croquettes un peu partout dans la maison. Ces petits efforts aideront à entretenir la forme physique du chat sénior. Cependant, rester vigilant, si votre boule de poil ne bouge plus du tout cela peut être le symptôme de problèmes plus graves. Nous vous recommandons alors de contacter votre vétérinaire. 

  • Le besoin de réconfort du chat sénior :

Au fur et à mesure que votre compagnon prend de l’âge, il a de plus en plus besoin de votre compagnie et de votre réconfort. En étant présents et bienveillants avec votre chat âgé, vous renforcez un sentiment de sécurité en lui. Ce qui l’aidera à mieux se sentir au quotidien. Un autre conseil est d’adapter son environnement, afin de le rendre plus confortable. Nous vous recommandons de placer ses gamelles dans un endroit facilement accessible, de prendre une litière avec des bords moins hauts et de mettre son panier près d’un endroit chaud (mais attention sans courants d’air !). Le plus important est d’éviter de stresser votre chat, tout changement brutal est à bannir.

Chat âgé

LES POINTS SANTÉ À SURVEILLER CHEZ LE CHAT SÉNIOR

Lorsqu’un chat prend de l’âge, il lui est plus difficile de faire sa toilette, ainsi il est important de contrôler certains points santé pour vérifier qu’il n’y ait pas de problèmes. C’est donc à vous de jouer au vétérinaire le temps d’une inspection ! 

  • Nettoyage des yeux et des oreilles :

Les yeux et les oreilles d’un chat sénior doivent être souvent inspectés. Pour cela nous vous conseillons de retirer, à l’aide d’un coton de tige, toutes petites salissures qui seraient présentes au coin de leur yeux. Vous pouvez aussi nettoyer régulièrement les yeux de votre chat avec du sérum physiologique. Pour la partie oreilles, il faut que vous vérifiez qu’il n’y ait pas d'écoulement au niveau du conduit auditif, symptôme commun lorsque votre chat vieillit. Auquel cas il faut nettoyer l’oreille avec une lotion adéquate fournie par votre vétérinaire. 

  • Vérification des dents :

C’est une étape primordiale quand votre chat grandit. L’un des phénomènes les plus fréquents chez les chats séniors est l’apparition de plaques dentaires. Si elles se transforment en tartre cela peut générer des inflammations qui rendent l’alimentation difficile chez le chat âgé. C’est généralement repérable par la mauvaise haleine. La solution est de demander l’avis de votre vétérinaire pour faire un détartrage ou une extraction dentaire. 

  • L’entretien des poils : 

Comme dit précédemment dans l’article, le chat sénior a de plus en plus de mal à faire sa toilette. Ainsi, ses poils se ternissent et des pellicules peuvent apparaître. Nous vous recommandons donc de brosser régulièrement votre chat. C’est aussi l’occasion de vérifier qu’il n’y ait pas d’anomalies cutanées et de lui faire des petits calins en plus ! 

  • Entretien des coussinets et des griffes :

Votre vieux matou n’est plus dans la fleur de l’âge, son activité physique a donc plutôt réduit. Tout changement implique des conséquences, les griffes de votre chat sénior vont donc devenir plus longues. Il est important de les couper pour éviter que votre compagnon se blesse. Par la même occasion, vérifier qu’aucun petit objet ne se soit glissé entre ses coussinets. 

  • Surveiller l’appétit du chat sénior :

Une diminution ou une augmentation de l'appétit chez un vieux chat est souvent en lien avec une possible pathologie. Il est donc recommandé de consulter votre vétérinaire afin de mieux appréhender la situation. 

  • Surveiller la consommation d’eau du chat âgé :

Une forte consommation d’eau est souvent synonyme de troubles métaboliques comme le diabète ou l’insuffisance rénale. Avant d’aller voir votre vétérinaire, veillez à quantifier cette augmentation afin de mieux le renseigner.  


Globalement, il est important de faire régulièrement la vérification de ces points santé chez votre chat sénior et d'être encore plus attentif à son comportement qu’avant. Toute cette démarche vous permettra de prévenir d’éventuelles pathologies. En tout cas pas de panique, votre chat même sénior restera le roi de la maison !

LA PROTÉINE D’INSECTE UNE NOUVELLE SOURCE PROTÉIQUE ADAPTÉE AUX CHATS SÉNIORS

Nous allons dans cette partie vous expliquer pourquoi la protéine d’insecte est un véritable atout à considérer pour votre chat âgé. 

Comme dit précédemment, le chat sénior a des besoins nutritionnels plus spécifiques, avec entre autres un besoin en protéines de haute qualité. La qualité d’une protéine se mesure à la quantité d’acide aminé qu’elle contient. Pour vous imager ce que sont les acides aminés, imaginer que la protéine est un collier de perles et que les perles sont des acides aminés. Ces derniers sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme de votre chat âgé. Or la farine d'insectes contient des protéines plus riches en acides aminés que d'autres protéines plus conventionnelles, comme celle du poulet par exemple. Ainsi, la protéine d’insecte est de meilleure qualité

Un autre point que nous avons déjà abordé est que la protéine doit être facilement digestible. Avec l’apparition des signes de vieillesse chez le chat sénior, les reins se fragilisent et ont plus de mal à filtrer les déchets toxiques générés naturellement par la dégradation des protéines. Or la protéine d’insecte a une meilleure digestibilité que la protéine de poisson, elle-même reconnue pour cet avantage. C’est donc une vertue à ne pas manquer dans l’alimentation de votre chat âgé. 

Par ailleurs, la production de farine d'insectes œuvre en faveur du développement durable. Elle permet de réduire l’utilisation de nos précieuses ressources naturelles, en diminuant la consommation d’eau et en réduisant la quantité de CO2 relâchée. 

La protéine d’insecte est donc bonne pour la planète et pour votre vieux matou !